louislaouchez

Catalogue de l’exposition à l’Hôtel Ivoire du 22 avril au 2 mai 1974.

Par des œuvres sensibles qui écoutent les palpitations des accords lointains, Laouchez nous parle une langue sonore, souvent douce mais toujours émouvante. J’éprouve auprès d’elle un sentiment de sécurité. La peinture saura reprendre racine.

Gardons contact

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. 

Translate »