louislaouchez

ABORDER L'OEUVRE

THEMES QUI SOUS-TENDENT L’OEUVRE

L’axe culturel Caraïbes-Afrique

Louis Laouchez a ouvert une brèche qui ne se refermera plus derrière lui : en proposant dans sa jeunesse avec d’autres compatriotes antillais ( Serge Hélénon,Hélénon,….) d’emprunter le passage en sens inverse, des Amériques à l’Afrique, il désigne un chemin de reconstruction de
l’ homme noir par le rétablissement d’un continuum historique. Frantz Fanon dans un souci de justice et de liberté s’était engagé sur le continent en faveur de l’indépendance algérienne. Chez Laouchez il s’agit davantage d’une reconquête culturelle qui se double d’une
transfor mation spiritu elle Cette mue est semblable à celle que procure l es étapes de
l’ initiation primordiale qui valide pour tout individu l’accès au rang d’adulte accompli . La compréhension de soi passe par la reconnexion au cercle ancestral. L’humanisme ne peut se penser sans les valeurs de solidarité et d’appartenance à une famille élargie dans la continuité d’un lignage. Dans Mon noir ancêtre 2012 la profondeur du lien à l a terre maternelle faite des corps des ancêtres s’exprime par le fond noir et la silhouette noire.

Ci-dessous Généalogie et Mes ancêtres 1,2,3

Laouchez fait oeuvre d’éclaireur et de passeur rapprochant et réconciliant les univers caribéens et africains. Est il conscient dans les années 1960 d’initier un grand mouvement de retrouvailles et de réappropriation culturelle qui n’allait faire que s’amplifier à l’orée du XXIème siècle?

L’engagement pour l’émancipation noire

Louis Laouchez témoigne d’un irréductible engagement pour l’émancipation noire.
Dans le contexte post colonial l es inégalités héritées de siècles d’esclavage durant lesquels les corps noirs furent réduits à des biens meubles, continue nt de perdurer et empêchent le plein épanouissement psychique et économique des peuples caribéens et des Africains.
Désagréman nég 1991.

Cette conscience politique de Laouchez s’intensifie au contact d ’une histoire contemporaine marquée par des luttes mondiales pour les droits civiques. Apartheid 1986 traduit la séparation des corps blancs et noirs par un agencement en damier noir et blanc. La tension qui règne en Afrique du Sud et l’ oppression systématisée sont ici palpables. Alors que les couples dominos commencent à s’imposer dans le monde occidental Louis Laouchez a épousé une femme normande) la mixité raciale reste inconcevable dans la nation sud africaine La toile Hommages à Mandela plus tardive interroge la place du militant et de l’homme politique noir en multipliant et sondant son visage par une technique qui opère un glissement de l’image photographique à la peinture. Ce faisant, Mandela accède à un panthéon d’hommes reconnus pour avoir sacrifié une partie de leur existence à une cause commune.

Apartheid,1986

Laouchez réaffirme son appartenance à une communauté élargie dont l’histoire est faite d’aliénation et d’ostracisation, mais aussi de résistance et de libération
(Black toujours et encore). Il exhorte l’individu noir à se relever , à se dresser dans sa dignité pour affirmer son plein droit à l’humanité et prendre place sans s’autoflageller dans un dialogue ouvert et équitable avec le monde (gravure Noir debout 1987).

Créolité et oralité

L’artiste plasticien joue avec la vitalité du créole martiniquais et relie ses sonorités à des lieux d’une géographie locale Ainsi Van épi Klaus , 1991 fait revivre instantanément le terrible cyclone Klaus qui a frappé les Antilles.

La langue, création qui se recompose sans cesse, sonne à l’oreille et frappe l’imaginaire. L’usage poétique de la langue rapproche Louis Laou chez des écrivains de sa génération qui l’ont réinventée, manipulée et tordue, quand cela était nécessaire, afin de lui donner une puissance expressive sans précédent. L’emploi du créole apporte à tous ces créateurs de la Caraïbe une forme de souveraineté, celle d’écrire de l’endroit où ils se trouvent,en dehors de l’approbation d’un regard surplombant.

Gade Zafe

L’une des constantes dans les titres des oeuvres de Laouchez est d’en appeler à l’oralité par l’injonction,l’interrogation ou l’exclamation. Les mots sont clamés avec une pointe d’ humour décapant : C’est moi le chef, obéissez 2012 Ç a passe ou ça casse 2012. Laouchez nous ramène souvent aux réalités amères de l’insularité et d’une situation marginale héritière d’une longue histoire marquée par un éloignement des lieux de pouvoir. Dans Lerop e pi nou se ki sa , 1990 (coll part.), il pointe du doigt un sujet qui fâche ,dénonce les politiques qu’il juge inadapté e s à la réalité martiniquaise Toujours il s’insurge contre les inégalités.

Le lien à la nature : écologie et animisme

Louis Laouchez entretient un lien intime avec la nature qui lui sert de refuge réel ou imaginaire. Au travers de ses oeuvres se manifeste une nature sauvage et nourricière et s’exprime un équilibre entre les hommes et la nature d’où sont exclues les valeurs matérialistes. Sans doute l’expression d’une pensée écologique projette-t-elle une interaction raisonnée et mesurée entre le genre humain et le vivant. Le geste créateur se place sous la dimension souveraine de la nature dont les manifestations peuvent être soudaines et redoutables. L’espace pictural accueille des fragments de paysage qui agissent comme des citations du réel. Chez Louis Laouchez l’oeuvre d’art, par son énergie propre, agit sur les êtres dans un rapport immédiat.

Ci-dessus : Arbre de vie et Hommages aux hommes des cavernes, 2014

Il admire la spontanéité des premières manifestations artistiques de l’humanité des temps préhistoriques dans lesquelles une puissance instinctive exprime l’indicible. Louis Laouchez verse dans un rapport primordial au monde et une ontologie animiste qui reconnaît à chaque chose une intériorité. Il s’entoure d’objets rituels africains qui ont servi à apaiser les angoisses existentielles et à négocier avec les entités surnaturelles.

" Laouchez réaffirme son appartenance à une communauté élargie dont l’histoire est faite d’aliénation et d’ostracisation, mais aussi de résistance et de libération (Black toujours et encore). "
Estelle Onema
2020

Voir plus

Variations

Description Type d’oeuvre Date Dimension hors cadre Dimension avec cadre Signature Bibliographie Accrochage Date d’acquisition Nom des propriétaires Photos Copyright Exposition

Mandela South Africa

Description Type d’oeuvre Date Dimension hors cadre Dimension avec cadre Signature Bibliographie Accrochage Date d’acquisition Nom des propriétaires Photos Copyright Exposition

Translate »